Accueil / Nutriments & Co / Acides / Apport en thréonine, idéal pour la digestion

Apport en thréonine, idéal pour la digestion

popcornsElle entre dans la composition de plusieurs protéines avec une proportion de 4%. Pareil que l’isoleucine, elle dispose de deux carbones asymétriques. Ce composant  protéique participe activement sur le métabolisme de la digestion. Aussi, elle a pour rôle de favoriser la fabrication de collagène, d’émail, d’élastine et des anticorps. La thréonine est indispensable au bon déroulement des échanges entre l’instant et le sang. Elle constitue un précurseur de la sérine et de la glycine.

Les bienfaits de la thréonine se situent surtout au niveau de l’intestin. Plus de 60% d’apport en cet élément sont absorbés par les tissus intestinaux. Las thréonine est connue pour sa faculté à accentuer la production d’anticorps dans l’organisme afin de renforcer le système immunitaire. Grâce à sa capacité à produire de l’émail, son action contribue au maintien des cheveux, des dents et des tissus. Elle joue aussi un rôle très important dans le contrôle des crises épileptiques. Combiné avec la lysine, elle constitue une substance essentielle dans l’amélioration du dépôt de protéines.

Normalement, l’apport journalier idéal en thréonine pour l’organisme se situe entre 500 et 1 500 mg. L’alimentation constitue un moyen adapté pour satisfaire les besoins du corps. Plusieurs aliments végétaux ou animaux en contiennent suffisamment comme les fèves, les viandes, les œufs, les germes de blés, les volailles, les noix, les produits laitiers et ses dérivés. Par ailleurs, il est aussi possible de s’en procurer en optant pour les compléments alimentaires proposés sous forme de comprimés, gélules ou en poudre. Pour l’utilisation de ces produits, il est préférable de suivre les indications d’un médecin.  Il faut savoir que le taux de thréonine essentiel dépend du poids de la personne. Plus elle dispose d’un poids élevé, plus les besoins en cet élément augmente.

Dans le cas où les besoins en thréonine sont insuffisants. Il peut survenir de nombreux troubles. Etant responsable de la production de collagène, un manque pourrait engendrer des problèmes cutanés. La personne pourrait être plus sensible à la fatigue et aux différentes maladies. Des symptômes au niveau du foie vont se déclencher, impactant ainsi sur le bon fonctionnement de l’appareil digestif. Une recherche a mis en évidence les conséquences d’un déficit en thréonine sur l’intestin grêle. Une hypotrophie au niveau des villosités est apparue, une situation liée à la baisse de cet élément dans l’organisme. Une pathologie qui provoquerait une malnutrition. En cas d’excès, aucune pathologie n’a pas encore été détectée.

Elle entre dans la composition de plusieurs protéines avec une proportion de 4%. Pareil que l’isoleucine, elle dispose de deux carbones asymétriques. Ce composant  protéique participe activement sur le métabolisme de la digestion. Aussi, elle a pour rôle de favoriser la fabrication de collagène, d’émail, d’élastine et des anticorps. La thréonine est indispensable au bon …

Vue d'ensemble des tests

Noix, fèves - 8
Produits laitiers - 7.2
Oeufs - 6.7
Viande, volaille - 6.6
Germe de blé, graines - 10

7.7

Résumé : Il y en a en quantité dans les graines

User Rating: 4.85 ( 1 votes)
8

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page