Accueil / Nutriments & Co / Le Calcium, vital pour les os

Le Calcium, vital pour les os

Produits LaitiersDécouvert en 1808, le calcium est une substance essentielle à l’organisme et même avant la naissance dès les 9 premiers mois de la gestation. Avec le phosphore, c’est le minéral le plus répandu dans le corps humain représentant environ un poids de 1 kilo. Il est naturellement présent dans le corps et peut aussi en parallèle être synthétisé par la nourriture. Il s’excrète par voie intestinale, rénale, par la perte des ongles, des cheveux et par la « desquamation » (exfoliation des couches superficielles de l’épiderme, par petits morceaux : les squames).

99% du réservoir en calcium dans l’organisme est entreposé dans les os et les dents. Le calcium participe à leur formation initiale, à leur solidification (on parle de calcification ou de minéralisation) et est fondamental ensuite tout au long de la vie pour les maintenir en bonne santé et favoriser le renouvellement intégral du squelette 3 ou 4 fois dans la vie. C’est la raison pour laquelle les enfants et les adolescents ont besoin d’un apport plus important en calcium afin de favoriser la croissance de leur squelette. Les 1% restant du calcium contribue à plusieurs fonctions secondaires mais néanmoins indispensables à l’organisme comme la pression sanguine, la coagulation sanguine, et le bon fonctionnement de plusieurs systèmes enzymatiques. La contraction des muscles fait également partie de l’un des rôles essentiels du calcium dans le corps. Primordial dans les fonctions neuromusculaires, le calcium est logiquement indispensable au cœur. En outre, le calcium est également connu pour son rôle facilitateur des échanges cellulaires. Un apport minimal en calcium est vital pour l’organisme car il diminuerait les risques de cancer du côlon, une hypothèse soutenue par plusieurs études scientifiques

Le calcium est une substance courante dans la nourriture que nous consommons au quotidien. Les produits laitiers (lait en poudre écrémé ou entier) et surtout fromagers (comté, cantal, parmesan, gruyère, morbier, tomme, mimolette, edam, gouda, cheddar, beaufort, etc…), le cacao, les amandes, les pistaches, la cannelle, le choux, le brocoli, le radis noir, le persil, le cerfeuil ou encore l’épinard sont autant d’aliments riches en calcium. Il est également présent en forte quantité dans les protéines animales comme la viande, les œufs, la charcuterie et le poisson. L’apport en calcium dont l’organisme a besoin dépend entièrement de l’équilibre calcique. Ce dernier a été établi comme la relation entre l’apport calcique et le taux d’absorption et d’excrétion du calcium. Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) pour le taux de calcium oscillent entre 300 et 1200 mg/jour (en moyenne 1 gramme/jour) : 900 mg pour un homme adulte, 800 mg environ pour une femme (si l’on prend en compte les pertes et l’excrétion urinaire). Ce taux remonte en revanche à 1100 mg pour une femme ménopausée. Son taux dans le sang appelé calcémie ou taux plasmatique de calcium doit toujours rester constant. En cas de variation rapide, c’est l’un des signaux d’alertes de maladies graves.

Les cas de carences en calcium ou hypocalcémies (taux de calcium bas) peuvent entrainer plusieurs conséquences dommageables à court terme comme des crises de contraction musculaires (tétanies), ou à moyen/long terme des problèmes de croissance, des troubles de la mémoire, des douleurs abdominales ou musculaires, davantage d’irritabilité et de nervosité, l’ostéoporose chez la femme ou les personnes âgées, des cas d’ulcère, et des cas de rachitisme chez l’enfant. Important de rappeler enfin que l’insuffisance chronique d’autres vitamines comme la vitamine D, de sels minéraux comme le sodium, et de certaines protéines animales, peuvent amoindrir le taux de calcium dans l’organisme, car ils sont sources accélératrices des excrétions ou de pertes en calcium (desquamation, sueur, selles & urines)

Les cas d’accumulation ou d’excès de calcium dans le sang appelées aussi hypercalcémies (taux de calcium élevé) touchant en majorité les femmes au-delà de 60 ans, peuvent a contrario engendrer des calculs rénaux voir augmenter les risques de maladies cardiovasculaires, voir aussi de cancer de la prostate.

N’hésitez pas à solliciter votre médecin traitant ou nutritionniste qui saura efficacement vous conseiller sur les moyens de conserver un bon équilibre calcique, comme pratiquer une activité sportive régulière et s’exposer au soleil pour activer la vitamine D.

Découvert en 1808, le calcium est une substance essentielle à l’organisme et même avant la naissance dès les 9 premiers mois de la gestation. Avec le phosphore, c’est le minéral le plus répandu dans le corps humain représentant environ un poids de 1 kilo. Il est naturellement présent dans le corps et peut aussi en parallèle être synthétisé par la nourriture. Il s’excrète par voie intestinale, rénale, par la perte des ongles, des cheveux et par la « desquamation » (exfoliation des couches superficielles de l’épiderme, par petits morceaux : les squames). 99% du réservoir en calcium dans l’organisme est entreposé dans les…

Passage en revue

os - 9.9
dents - 9.7
produits laitiers - 8.9
fromages - 9.2
amandes - 8.9
cannelle - 8.5
choux - 8.4

9.1

Note de l'utilisateur 4.85 ( 1 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*