Accueil / Nutriments & Co / Sels Minéraux & Oligo-éléments / Le fer pour permettre au sang de véhiculer l’oxygène

Le fer pour permettre au sang de véhiculer l’oxygène

Rognon à cuisinerLe fer est un oligo-élément minéral indispensable à l’organisme, occupant plus précisément 180 fonctions physiologiques. Son rôle varie notamment de la stimulation du système immunitaire à l’oxygénation du corps en général. Absorbé par l’intestin grêle, le fer est surtout synthétisé par les aliments même si l’organisme l’assimile assez difficilement. Toutefois, il est déjà présent dans ce dernier (3 à 5g), ce qui est assez élevé par rapport aux autres oligo-éléments.

Le fer est nécessaire à diverses réactions enzymatiques. Il intervient dans la formation de l’hémoglobine des globules rouges (transport de l’oxygène vers les organes et les muscles) ainsi que de la myoglobine des muscles. Mais il est également crucial dans la production de l’adénosine triphosphate qui est la source la plus importante d’énergie corporelle. C’est la raison pour laquelle l’insuffisance du taux de fer provoque une réduction des facultés physiques. Le fer est également un agent important dans différents processus physiologiques vitaux dont la régulation du développement des cellules et leur différenciation. Le fer est donc nécessaire pour garantir la vitalité et renforce le système immunitaire en général.

Le fer est un oligo-élément déjà présent dans l’organisme, mais en très petite quantité. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de toujours en absorber via une nourriture saine et variée. Divers aliments sont des sources abondantes du fer, mais certains sont mieux absorbés que d’autres. Si les viandes et les poissons sont donc assez bien absorbés par le corps, les céréales, les fruits et légumes ainsi que les produits laitiers ont beau contenir du fer mais ne sont absorbés qu’à 10% au maximum. Il faut également savoir que cette absorption dépend en partie des autres éléments contenus dans chaque repas qui favorise ou qui entre en collision avec cette absorption. La vitamine C et les aliments qui en contiennent sont donc favorables à l’ingestion du fer. Le thé, le café et diverses fibres alimentaires, au contraire, la freinent.

L’apport de chaque personne en fer varie énormément. Chez les enfants, les femmes enceintes, allaitantes et celles en âge de procréer, ce besoin est plus élevé. Les femmes enceintes au troisième trimestre de leur grossesse doivent par exemple consommer 30mg de fer par jour, raison pour laquelle les femmes enceintes ont souvent besoin d’additifs alimentaires. Mais en général, le taux nécessaire est de 9mg pour un homme adulte et 16mg pour une femme (à cause des pertes menstruelles). Les carences en fer sont à l’origine de divers problèmes de santé plus ou moins graves, dont l’apparition d’une anémie. La réduction des capacités physiques, la fatigue, la réduction de la résistance contre les infections sont d’autres conséquences moins graves mais tout autant problématiques dues à l’insuffisance du fer dans l’organisme. Ces derniers sont provoqués par une modification du transport de l’oxygène sanguin.

Le fer est un oligo-élément minéral indispensable à l’organisme, occupant plus précisément 180 fonctions physiologiques. Son rôle varie notamment de la stimulation du système immunitaire à l’oxygénation du corps en général. Absorbé par l’intestin grêle, le fer est surtout synthétisé par les aliments même si l’organisme l’assimile assez difficilement. Toutefois, il est déjà présent dans …

Vue d'ensemble des tests

Abats, foie de veau - 9.4
Cacao - 8.3
Coquillages, huitres, Poisson - 7.4
Fruits secs - 6.5
Viande, volailles, gibiers - 4.7
Légumes frais - 4.4

6.8

Résumé : On en trouve dans : les abats, le cacao, etc...

User Rating: 4.8 ( 1 votes)
7

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page