Accueil / Nutriments & Co / Le Potassium, agent double de vos reins, de vos muscles

Le Potassium, agent double de vos reins, de vos muscles

Potassium reinsLe potassium est un sel-minéral et un micronutriment (dont le symbole chimique est K) présentant plusieurs propriétés essentielles pour l’organisme. Le potassium agit de concert avec le sodium pour maintenir l’équilibre acido-basique. Surtout concentré dans les muscles, c’est un agent important dans les fonctions neuromusculaires et la transmission des impulsions nerveuses. Il participe à un grand nombre de processus enzymatiques et concourt au bon fonctionnement des cellules. L’un de ses rôles est de normaliser l’équilibre hydro-électrolytique du corps. Plusieurs autres fonctions et utilités peuvent être énumérées, comme la régulation de la teneur en eau, l’activité des glandes surrénales et le bon fonctionnement des reins. Son rôle important vis-à-vis des reins justement renforce le rôle du potassium dans la prévention de certaines maladies rénales et des calculs rénaux.

Divers aliments et quelques boissons peuvent accroître le taux en potassium dont le corps a besoin. Certains fruits secs oléagineux (noix et graines) comme les amandes, châtaignes, noisettes, graines de tournesol, plusieurs légumes : haricots blancs, radis noir, avocats, épinards,  pommes de terre, carottes, des tubercules (navet, céleri-rave), plusieurs variétés de fruits comme les pruneaux, dattes, bananes, tomates et notamment la sauce tomate, oranges, pamplemousses, kiwis, melons, et potirons. Les poissons (thon, saumon, flétan, morue) et les volailles sont également des sources intéressantes. Certaines boissons enfin comme le thé ou le chocolat contiennent des doses substantielles de potassium.

Une alimentation saine et équilibrée vous permettra en moyenne d’emmagasiner un apport journalier de potassium compris entre 2 à 6 grammes. Les besoins en potassium augmentent pour les personnes âgées, dont le taux de potassium baisse en raison d’une fonte musculaire, mais aussi pour les sportifs et les personnes présentant des troubles musculaires. Dans la vie de tous les jours, le potassium est surtout utilisé dans la prévention des crampes musculaires.

Assez rares, les carences en potassium sont dénommées « hypokaliémies ». Elles touchent surtout les personnes alcooliques, celles consommant trop de diurétiques et laxatifs et celles confrontées à une consommation excessive de sucre et de café. Ces carences se manifestent tout d’abord par de la fatigue et de légères crampes musculaires et peuvent entrainer jusqu’à des paralysies, de l’arythmie cardiaque et de l’hypertension si les manques sont plus sévères. Ces maladies graves liées au manque en potassium doivent être nécessairement traitées par un professionnel de santé.

L’excès en potassium dans le cas de pathologies d’« hyperkaliémies » est quant à lui à l’origine d’une perturbation de l’équilibre minéral de sodium, calcium et magnésium, mais s’avère lui aussi être rare. Il est en général traité par des perfusions de bicarbonates.

Le potassium est un sel-minéral et un micronutriment (dont le symbole chimique est K) présentant plusieurs propriétés essentielles pour l’organisme. Le potassium agit de concert avec le sodium pour maintenir l’équilibre acido-basique. Surtout concentré dans les muscles, c’est un agent important dans les fonctions neuromusculaires et la transmission des impulsions nerveuses. Il participe à un grand nombre de processus enzymatiques et concourt au bon fonctionnement des cellules. L’un de ses rôles est de normaliser l’équilibre hydro-électrolytique du corps. Plusieurs autres fonctions et utilités peuvent être énumérées, comme la régulation de la teneur en eau, l’activité des glandes surrénales et le bon…

Passage en revue

pruneaux - 9.7
haricots blancs - 9.1
amandes - 8.4
pommes de terre - 8.2
bananes - 8.5
thon - 8

8.7

Note de l'utilisateur 2.48 ( 3 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*