Accueil / Nutriments & Co / La Vitamine C ou Acide Ascorbique

La Vitamine C ou Acide Ascorbique

kiwi

La vitamine C, aussi connue sous le nom d’acide ascorbique, est un acide organique hydrosoluble découvert officiellement en 1931. La première personne à avoir isolé et identifié cette substance a été Albert Szent-Gyrogyi et lui a donné son premier nom : « anti-ascorbique ». Grâce à cette découverte, il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1937. En 1933, la molécule a été synthétisée par Tadeusz Reichstein et en 1934 par Walter Norman Haworth.

La vitamine C agit de différentes manières dans métabolisme humain. Son premier rôle consiste à stimuler le système immunitaire. Elle est aussi nécessaire dans la synthèse du collagène et des globules rouges. Toutefois, il est moins conseillé pour les personnes ayant de l’hémochromatose et celles portant une surcharge en fer car cette vitamine agit en tant que promoteur d’absorption du fer.

Mis à part les médicaments prescrits par les médecins, la vitamine C se trouve dans de nombreux aliments. Les aliments crus de couleurs vives contiennent généralement beaucoup d’acide ascorbique. Il y a par exemple le les agrumes (citron, pamplemousse, orange…), la tomate, le brocoli, ou encore le poivron rouge. En consommant environ 5 fruits et légumes différents par jour, l’apport en vitamine C est totalement comblé.

Les symptômes de la carence en vitamine C étaient déjà connus en l’an 1227. A cette époque, de nombreux marins faisant de longs cours ont succombé au scorbut en raison de l’insuffisance de vitamine C dans leur métabolisme. De nos jours, le manque de vitamine C ne cause plus autant de dégâts, car il est rare qu’une personne ait une importante carence. C’est seulement si l’apport par jour est inférieur à 10 mg que cette maladie se manifeste. Toutefois, les hypovitaminoses discrètes sont très nombreuses. Elles peuvent se manifester par des maux de tête, un amaigrissent, l’asthénie, mais aussi par des douleurs osseuses, une plus grande sensibilité aux infections ou encore des problèmes hémorragiques. Le symptôme le plus connu dû à une légère carence en vitamine est assurément le rhume. Il se manifeste généralement après une exposition au froid ou après des efforts physique intenses.

La posologie de la vitamine C, comme toutes autres vitamines, varie selon l’âge, le sexe et l’état physique de chaque individu. Pour un bébé entre 0 à 6 mois, le dosage est à environ 40 mg par jour. A partir de 7 à 12 mois, l’apport doit monter à 50 mg par jour. Pour un enfant de 1 à 13 ans, la proportion journalière est de 15 à 45 mg. A partir de l’adolescence la posologie varie selon le sexe. Pour un homme de 14 à 18 ans, le métabolisme doit recevoir 75 mg de vitamine C par jour, contre 65 mg pour une femme du même âge. A environ 19 ans, une femme doit consommer une quantité exacte de 75 mg par jour et 90 mg pour l’homme. Pour une femme enceint ou qui allaite, l’apport en vitamine C doit être entre 80 et 120 mg. Il est important de savoir qu’une overdose en vitamine C est impossible. En effet, l’excès est immédiatement éliminé par l’organisme. En consommer une grande quantité est donc tout à fait inutile.

La Vitamine C ou Acide Ascorbique

http://www.webrankinfo.com/annuaire/cat-188-nutrition-et-dietetique.htm

La vitamine C, aussi connue sous le nom d’acide ascorbique, est un acide organique hydrosoluble découvert officiellement en 1931. La première personne à avoir isolé et identifié cette substance a été Albert Szent-Gyrogyi et lui a donné son premier nom : « anti-ascorbique ». Grâce à cette découverte, il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine …

Vue d'ensemble des tests

Baies - 10
Chou - 8.1
Agrumes - 9
Kiwi - 9.1
Melon - 6.4
Petits pois - 5.4
Poivron - 4.6
Ananas - 4.3
Pommes de terre - 3.5
Salade verte - 2.4

6.3

User Rating: 4.8 ( 2 votes)
6

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page